Rechercher dans ce blog

samedi 25 mars 2017

Macron - Défense

C'est d'un autre niveau qu'un discours de LePenskaïa, lequel se compose surtout d'analyses et de slogans simplistes, de louanges à son maître, d'incitations à faire huer ses concurrents (le public frontiste doit évidement siffler et hurler lorsque sont cités Macron, Fillon, Hamon), de répétition ad nauseam du mot "système" [qui veut dire tout et surtout n'importe quoi : il peut s'agir "des médias dans leur ensemble", de l'Union Européenne, de la justice, des fonctionnaires de Bruxelles, des institutions européennes qui osent lui dire que les assistants parlementaires sont payés pour travailler au Parlement].


Qui représente le mieux le système ?
Petit rappel : 
1 Macron, cible de fausses rumeurs
2 Le Pen, cible de vraies affaires

jeudi 23 mars 2017

Gardez-la, c'est gratuit !

 Marine LePenskaïa en visite dans son pays d'adoption
Quelle surprise ! Lepenskaïa va quêter quelques conseils (voire quelques millions) auprès de ses maîtres et se faire mousser devant les caméras de télé...
S'il vous plaît, Monsieur Poutine, soyez bon prince avec vos esclaves. Nous, on n'en veut plus ici des frontistes. Comme elle travaille pour vous, il serait juste qu'elle reste auprès de vous, au pays des merveilles pour mafieux.
Elle n'est pas toujours anti-système. Le système russe , c'est un modèle pour elle...

Monsieur Poutine, gardez-là. C'est gratuit !
(on vous donne en bonus Mariani, Sarkosy, Fion et Méchancon, ...  'n co )
 Marine Le Pen sera en visite à Moscou vendredi

La présidente du Front national participera vendredi aux travaux de la commission des Affaires étrangères de la Douma. Elle doit rencontrer des parlementaires russes.

samedi 18 mars 2017

Le Pouls de l’Europe. Tous les dimanche, une 1h de rassemblement, partout en Europe


 Pulse of Europe - Le pouls de l'Europe : le site ici, la page facebook ici

Nous sommes en 2017. Toute l’Europe est occupée par les populistes. Toute l’Europe ? Non ! Une ville peuplée d’irréductibles Européens résiste encore et toujours à l’envahisseur. Européens occasionnels de la majorité silencieuse : accrochez-vous ! L’époque du confort et de la résignation est terminée : « Pulse of Europe » a besoin de vous !

Divide et impera

vendredi 10 mars 2017

Tête haute et mains propres


Bon, je sais bien que c'est à cause (au choix) :
- du "système" (mot tellement tendance chez Mme Lepenskaïa qu'elle l'a répété comme un perroquet des 10aines de fois au cours de son dernier discours)
- de l" establishment"
- de l'Union européenne
- de l'euro
- de la justice "aux ordres"
- du complot
- des Etats-Unis
- de l'Allemagne
- des adversaires politiques
- de la mondialisation
- de la CIA
- de Poutine (ah non, pardon, faut pas dire de mal de son maître)
etc etc etc

jeudi 9 mars 2017

Et maintenant, la Russie pointe ses missiles vers l'Europe occidentale

La Russie installe illégalement des missiles visant l’Europe

La Russie a déployé des missiles de croisière visant l’Europe occidentale, ce qui constitue une violation du traité de 1987 sur les Forces nucléaires intermédiaire, a déclaré un général américain le 8 mars.
« Nous pensons que les Russes ont déployé un missile de croisière terrestre qui viole l’esprit et l’intention du traité [sur les Forces nucléaires intermédiaire] FNI », a déclaré le général Paul Selva, un haut responsable militaire américain, devant une commission du Congrès.

mardi 7 mars 2017

Mme Lepenskaïa, la candidate du "système"

On savait que les véritables candidats du "système" , c'était surtout Fillon et Lepenskaïa, puisque ces deux candidats sont des professionnels de la politique depuis belle lurette : ils vivent de cela depuis toujours ou presque – avec les casseroles que l'ont sait - .
Monsieur Fion, "l'homme du changement" a 64 ans et vit de politique depuis 1976 ! Un homme neuf. Surtout, il vient d'avoir un ralliement de poids : Charles Millon, 73 ans (L'Express). Avec ça, c'est sûr, il va faire un carton.
Quant à Madame Lepenskaïa, c'est pire. Mme Lepenskaïa se prétend la candidate « du peuple » (cette masse uniforme). C'est sûr, elle a toute légitimité à l'incarner, ce "peuple", puisqu'elle est née dans le quartier pauvre de Neuilly-sur-Seine, et qu'a travaillé dur pour gagner sa vie. Après une très brève carrière d'avocat, elle a en effet touché diverses indemnités de femme politique, souvent pour ne rien faire, à part brailler quelques slogans simplistes et aller déjeuner dans les salons dorés du Kremlin. Certes, elle ruinerait la France. Mais qu'on se rassure, elle ne ruinerait pas mais pas la famille ; on sait comment ça se passe avec les régimes oligarchiques ! 
Les médias favorisent-ils Mme Lepenskaïa ?
La Lepenskaïa vit donc, confortablement, aux frais de la princesse (le contribuable) pour ne rien faire. Vive le "système". Mais ce n'est pas tout. Il se trouve que bien souvent, le "système" lui fait de la pub. Ainsi, selon les médias, commentant un sondage Kantar Sofres-OnePoint pour France Info et "le Monde" ,  "33% des Français sont d'accord avec les idées du FN".
Quelles seraient ces idées qui feraient de vous et moi un membre du parti poutinien de France ?

dimanche 5 mars 2017

Marine Lepenskaïa absente du Parlement européen lors du vote pour renforcer les frontières européennes

La présidente du Front national a fréquemment dénoncé les accords de Schengen. Elle a pourtant séché un vote visant à renforcer les contrôles aux frontières de cette zone.  
Les autres frontistes se sont abstenus ou ont voté contre le texte.

Peut-être faisait-elle du patin avec Philippot?

Le Front national rate rarement une occasion de dénoncer les frontières "passoires" de l'Europe. La présidente du parti était pourtant absente lors d'un vote du Parlement européen sur un renforcement des contrôles à l'entrée de l'espace Schengen, jeudi 16 février, note Le Lab d'Europe 1. Après avoir participé au vote du traité Ceta à Strasbourg, mercredi, Marine Le Pen a en effet séché la session suivante de l'institution européenne.

En réponse au réarmement de la Russie, la Suède rétablit le service militaire obligatoire

A partir du 1er juillet 2017, la Suède devrait mobiliser quelque 13000 jeunes dans le cadre de son nouveau service militaire obligatoire. Une mesure adoptée en réponse au réarmement de la Russie voisine.
A époque exceptionnelle, mesures exceptionnelles. La Suède, petit pays de 10 millions d’habitants est l’un des pays les plus pacifiques au monde. En effet, cela fait plus de deux siècles que le pays n’a pas connu un seul conflit armé sur son territoire. Cependant, le contexte actuel a fait changer d’avis le Parlement suédois quant à la politique de sécurité à adopter dans le pays. « Le gouvernement veut un mode de recrutement plus stable et augmenter notre capacité militaire, car la situation de sécurité a changé », a expliqué le ministre de la Défense Peter Hultqvist à l’agence suédoise TT.

lundi 20 février 2017

Gazprom n’est plus le bienvenu dans les ports suédois


Le géant russe, qui comptait utiliser deux ports du pays pour la construction du gazoduc Nord Stream 2, se voit opposer une fin de non-recevoir.