Rechercher dans ce blog

mercredi 19 avril 2017

Information et désinformation

Comme l'a souligné le site Les Décodeurs, Macron est la première cible des désinformateurs.
Et comme l'a très justement souligné Le Parisien, le torrent de désinformation dans cette campagne présidentielle a comme un arrière goût russe !
En effet, on constate que les sites internet relais du Kremlin, qui se prétendent sites de "réinformation" multiplient la désinformation. Il est vrai qu'en Novlangue, un mot signifie le contraire (relire Orwell), et que réinformation chez eux signifie dans le monde réel désinformation.
Et en veux-tu du TV "Liberté"  (traduction de la novlangue kremlinoïde : Liberté = Soumission à la Russie) , en voilà du Novopress (Traduction : Novopress = Novo-Rossia-Press) !
Noter que les sites d'extrême droite ne sont pas les seuls désinformateurs oeuvrant pour Poutine.
L'extrême gauche est restée fidèle à son maître kremlinoïde. C'est ainsi que Libération a noté que  «Mediapart» s'est retrouve instrumentalisé par des militants anti-Macron . Les journalistes de médiapart font un excellent travail d'investigation concernant le FN et son financement. Mais les blogs qu'il héberge ne sont pas forcément tenus par des journalistes. C'est là tout le problème d'internet. N'importe qui peut raconter n'importe quoi. La Russie a bien compris l'usage qu'elle pouvait faire de l'internet, elle qui est tenue par un ex colonel du KGB, lequel use et abuse de toutes les techniques de manipulation et de déstabilisation de l'ère soviétique.
Bref, concernant Macron, une nouvelle rumeur va se répandre cette semaine. Mais comme le Macron est quelqu'un d'intelligent, il anticipe la chose. C'est plutôt bien vu. Dommage, tout de même, d'utiliser du temps à démonter de fausses rumeurs, alors qu'il existe tant de vraies affaires, avec de vraies mises en examen touchant les protégés de Poutine, que sont LePenskaïa et Fillon.

Comment Macron démine les rumeurs sur son argent prétendument caché
A quatre jours du premier tour de la présidentielle, "l'Obs dévoile les coulisses de la campagne d'Emmanuel Macron. Voici par exemple comment le favori des sondages s'emploie à désamorcer les rumeurs qui le visent...

jeudi 13 avril 2017

Cette décision apparemment anodine de Donald Trump va faire hurler Vladimir Poutine

Le président américain Donald Trump a donné mardi 11 avril son feu vert à l'adhésion du Monténégro à l'Otan, ouvrant la voie à l'entrée du petit pays des Balkans dans l'Alliance, considérée par la Russie comme une provocation.

mercredi 12 avril 2017

Un assistant parlementaire du FN payé 31.000 euros… pour un SMS

L’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs du FN au Parlement européen fourmille d’exemples édifiants. Celui de Laurent Salles, assistant de Louis Aliot, en est un.

 Il est discret. Discret au sein du Parlement européen. Discret sur son blog, où il n’évoque jamais le député européen qui le rémunère pourtant environ 2.000 euros net par mois. Et discret jusque dans ses communications… Laurent Salles, assistant parlementaire du député européen Louis Aliot - le vice-président du Front national - de juillet 2014 à février 2015, n’a échangé qu’un seul SMS avec son "employeur" au cours de cette période. Hormis cet échange du 5 septembre 2014 à 14h38, aucun courrier, ni même aucun e-mail entre l’assistant et le député n’a été retrouvé par les enquêteurs.
Une discrétion "susceptible de caractériser la nature fictive de l’activité parlementaire européenne de Laurent Salles", écrivent les policiers de l'OCLCIFF (spécialisés dans la lutte contre la corruption et les infractions financières), chargés d’enquêter sur les soupçons d’emplois fictifs du FN au sein du Parlement européen.

Financement du FN : Aymeric Chauprade, témoin à charge contre « un système mafieux »

"J'ai résisté à Marine Le Pen pour respecter la loi", déclare Chauprade (Europe1)

Finalement, Chauprade a ouvert les yeux sur le FN. Espérons qu'il fasse de même sur Poutine et sur l'Europe, et alors on pourra le prendre au sérieux pour le reste.

L’eurodéputé et ex-conseiller au FN explique comment Marine Le Pen a pris le contrôle de l’embauche des assistants parlementaires.

Le témoignage est gênant car il émane d’un acteur qui se trouvait, il y a encore deux ans, dans les plus hautes instances dirigeantes du Front national.

samedi 8 avril 2017

Ne publiez pas cette photo de Poutine en Russie, elle est désormais interdite

"Propagande homosexuelle": Poutine bannit la diffusion de son portrait maquillé
Celui-là ?
 ça lui va à ravir, pourtant !

On pourra le mettre aux côtés des gays de la Marine, il y en a un certain nombre... Entre mignons, la photo serait charmante.
Le chef des mignons en haut de la pyramide, les vassaux frontistes au milieu , les neuneus qui votent fn tout en bas. Charmant !
Heyyy... Mais j'ai compris maintenant pourquoi Marine Lepenskaïa est allé rendre visite à Poutine il y a 2 semaines. C'est parce qu'elle aime s'entourer de gays : Florian Philippot, Steeve Briois, Sébastien Chenu, Matthieu Chartraire (Mister Gay 2015)
C'est quand même une belle brochette, les "gays de la Marine" (Minute)

jeudi 6 avril 2017

Enième casserole pour le parti à la tête haute et aux mains propres

D'abord, non pas le bisou, mais la petite pique mémorable du Poutou à Lepenskaïa et Fion (mémorable , car pendant les plus de 2h de débat, nul journaliste ni nul autre candidat n'a osé brisé l'omerta relative aux affaires politico-financières)


Et puis, le lendemain, on apprend qu'une énième enquête est ouverte concernant le parti poutinien de France :
Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête après l'étrange découverte faite par des enquêteurs lors d'une perquisition en février.
Affaire Jeanne, affaires des assistants européens, affaire des assistants régionaux de Nord-Pas-de-Calais… Difficile de garder le compte des procédures en cours contre le Front national. En voici une autre, révélée mercredi par l’AFP : le parquet de Nanterre a ouvert en mars une enquête préliminaire contre X pour «violation du secret professionnel, détournement de données à caractère personnel contenues dans un fichier informatique, et recel».

mercredi 5 avril 2017

Aidons la Guyane !







Accusé d'être "Emmanuel Hollande", Macron répond à Fillon avec le Général de Gaulle

Emmanuel De Gaulle ou Charles Macron?




Emmanuel Hollande ou François Macron? Cela fait plusieurs jours qu'Emmanuel Macron est peint en héritier de François Hollande par François Fillon avec un nouveau surnom à la clé.
En guise de riposte, l'équipe du candidat d'En Marche a choisi le général de Gaulle. Ce dimanche 2 avril, son porte-parole Benjamin Griveaux a posté sur Twitter un extrait d'une interview du père de la Ve République réalisée dans l'entre-deux tours de la présidentielle de 1965.

mardi 4 avril 2017

Défense. Lepenskaïa et Méchancon sont sur un bateau...

Le France est déjà très infiltrée par des agents du Kremlin : extrême gauche, exrême droite, complotistes, sarkosystes... autant de courants vérolés. Le secteur de la défense n'échappe pas à cette influence.
Or, trois candidats sur quatre parmi les favoris à l'élection présidentielle sont plus ou moins poutinolâtres . C'est-à-dire qu'avec eux, ce serait la France faible, voire la France du chaos, en tout cas facilement prenable par la Russie.

1/ La défense française est déjà très dépendante de la Russie :

Transport militaire: l’incroyable dépendance russe de la France

 Malgré l’arrivée de l’A400M, les forces françaises dépendent largement des gros porteurs Antonov 124, affrétés via des intermédiaires opaques et dont les deux tiers appartiennent à des compagnies russes. Le député François Cornut-Gentille tire la sonnette d’alarme.

samedi 25 mars 2017

Défense - Macron

C'est d'un autre niveau qu'un discours de LePenskaïa, lequel se compose surtout d'analyses et de slogans simplistes, de louanges à son maître, d'incitations à faire huer ses concurrents (le public frontiste doit évidement siffler et hurler lorsque sont cités Macron, Fillon, Hamon), de répétition ad nauseam du mot "système" [qui veut dire tout et surtout n'importe quoi : il peut s'agir "des médias dans leur ensemble", de l'Union Européenne, de la justice, des fonctionnaires de Bruxelles, des institutions européennes qui osent lui dire que les assistants parlementaires sont payés pour travailler au Parlement].


Qui représente le mieux le système ?
Petits rappels en 2 parties : 
1 Macron, cible de fausses rumeurs
2 Le Pen, cible de vraies affaires